Blog Islande Travel

Road trip Islande mars 2018 mon « Carnet de route »

Road Trip Islande 2018

Bienvenue sur mon Carnet de route de mon premier Road Trip de 7 jours en Islande.

 

 DIMANCHE 11 MARS :

Jour 1 : Arrivée à Keflavik + Récupération de la voiture de location + Visite de Reykjavik.

Départ de Paris à 11h35 avec la compagnie Wow air pour un vol de 3h30. ( Il y a un décalage horaire de -1h)

Arrivée à 13H30 à Keflavik, sous un très beau soleil… nous sommes déjà bien dépaysés.

Nous partons récupérer la voiture de location, réservée via internet avec la compagnie « Blue Car Rental » ( vous pouvez retrouver toutes les informations  niveau « transport » dans mon article « Road Trip » en Islande « Organisation » )

Il faut savoir que beaucoup d’agences de location de voiture sont en dehors de l’aéroport. Il faut donc prendre une navette pour qu’elle vous emmène à l’agence. Tout est bien indiqué une fois sur place, mais nous n’étions pas au courant et avons attendu dehors avec un vent glacial. ( L’agence « Blue Car Rental » est vraiment à coté, nous aurions pu facilement y aller à pied, quand on s’est aperçu que nous n’avions fait que 3 min de trajet avec la navette.)

Nous sommes ensuite allés poser nos bagages à la Guest House à Reykjavik , la « Blue House B&B »

Nous avons dormi à la « Yellow House » et avons pris le petit déjeuner dans la « Blue House ». Cependant, la « Yellow House » possède une cuisine avec tout le nécessaire ( Bouilloire, café, thé, frigo, plaque de cuisson, quelques céréales etc mais un petit déjeuner plus copieux à la « Blue House » était compris dans le tarif.)

Visite de Reykjavik

Reykjavik

Reykjavik

Nous sommes arrivés un dimanche, beaucoup de boutiques fermées et peu de monde dehors.

Nous ne nous sommes pas trop attardés, nous savions que l’on referait une halte ici, et nous avions surtout très faim. Nous n’avions que le petit déjeuner pris à 7h le matin avant le départ. (Oui je ne sais pas pourquoi mais nous avions oublié de prendre de quoi manger pendant le vol. Le prix des repas servis dans l’avion et exorbitant et peu fameux. Nous nous étions dit que nous prendrions quelque chose de meilleur en arrivant, mais tout s’est enchainé rapidement enfin bref.. on avait SUPER faim!)

Nous avons mangé dans un petit restaurant « Vegan » super sympa, le « Café Babalù » les plats proposés sont simples et bons et surtout on s’y sent bien et bien au chaud 😉

Comptez environ 15€ le plat et 7-8€ pour un dessert, ce qui est vraiment très raisonnable en Islande.

Nous sommes ensuite retournés à la Guest House, bien fatigués et surtout super excités à l’idée de la découverte du sud de l’Islande dès le lendemain matin.

LUNDI 12 MARS :

Jour 2 : Visite du Cercle d’or : Thingvellir + Laugarvatn +Gesir +Gullfos + Fludir + Hella + Airbnb  ( 200km/ 3h de route )

Petit déjeuner à la  » Blue house » sous un joli soleil une fois de plus, nous nous trouvions d’ailleurs bien chanceux, après tout ce que l’on avait pu entendre sur la météo Islandaise. Bon, par contre le vent y est vraiment très froid.

Avant de partir à la découverte du Sud de l’Islande, nous sommes passés dans une banque afin de changer notre liquide, retiré en France ( 1 euro = 119 ISK )

En route pour le « Cercle d’or ».

Bon, autant vous dire que là encore, une fois quitté la Capitale, on s’en prend plein les yeux : les paysages sont magnifiques, on a envie de s’arrêter partout pour prendre des photos, de tout et de rien 🙂

Nous avons traversé le « Parc National de Thingvellir » par la route 36 qui est juste incroyable et avons repris la route 365 pour voir le lac de « Laugarvatn ».

Lac de Laugarvatn

Lac de Laugarvatn

Nous avons ensuite pris la route 35 direction « Geysir », pour aller admirer le Geyser. On sent tout de suite à l’odeur, que nous sommes arrivés, une odeur de souffre très forte et un nombre de bus impressionnant sur le parking.

Vidéo du « Geyser »

Nous avons pris un petit sandwich à l’intérieur du « restaurant » bien touristique du site. Nous nous sommes ensuite arrêtés voir les chutes d’eau de Gullfos, il y avait un vent de folie, je n’ai pas pu sortir ni l’appareil photo, ni le téléphone. J’ai admiré les chutes d’eau mais vraiment rapidement pour être tout à fait honnête avec vous. Une espèce de pluie/neige commençait à tomber et avec le vent ça piquait vraiment le visage, un peu comme des aiguilles, on est d’accord, vraiment pas agréable.

Par la route 30 nous sommes allés à Fludir où se trouve le « Secret Lagoon »

Secret Lagon

Secret Lagoon

Beaucoup moins touristique que le « Blue Lagoon », et surtout beaucoup moins cher. ( Comptez 23€ l’entrée pour un adulte et gratuit pour les enfants jusqu’à 14 ans. Pour vous faire une idée, le premier prix d’entrée au Blue Lagoon est de 58€.)

On a repris la voiture direction « Hella » pour faire quelques courses pour nos prochains jours.

Nous sommes ensuite partis au Nord de Hella dans le Airbnb de « Elin »

Un petit chalet en bois magnifique, au milieu de nulle part avec un jacuzzi à 41 degrés, le bonheur.

Moment détente

Moment détente

Elin est une personne vraiment sympa. Si vous êtes dans le coin je vous recommande absolument cette adresse.

MARDI 13 MARS : Mon Anniversaire en Islande 🙂

Jour 3 : Keldur + Skogafoss + Seljavallalaug + Solheimasandur +Dyrholaey + Vik + Guest House à Hrifunes ( 150km / 2h de route )

Fêter son anniversaire en Islande, se réveiller au milieu de nulle part avec une vue incroyable sur les montagnes encore enneigées, oui je ne pouvais pas attendre mieux 🙂

Après un bon petit déjeuner, nous avons pris la direction de Keldur, petit hameau agricole pour aller voir des petites maisons recouvertes de tourbe.

Keldur

Keldur

A l’arrivée, l’entrée était payante mais encore fermée en hiver, ce que nous ne savions pas… Personne à l’horizon, seulement un troupeau de vaches intriguées nous regardant.

Nous sommes donc repartis vers Skogafoss, une jolie cascade avec un magnifique arc-en-ciel et surtout beaucoup beaucoup de bus touristiques. Pas facile de se trouver une place pour pouvoir prendre quelques clichés.

 

Skogafoss

Skogafoss

Direction Seljavallalaug pour y trouver une source naturelle d’eau chaude. Il y avait encore beaucoup de vent, il fallait bien tenir le volant car la voiture bougeait pas mal sous les rafales.

Nous sommes arrivés à destination. Une seule voiture sur le petit parking. Nous avons rencontré 2 personnes qui rejoignaient leur voiture. Elles renonçaient à la petite balade de 15 min seulement à cause du vent. C’était vraiment impossible d’avancer et surtout dangereux. Décidément ce n’était pas notre journée, on reviendra… sur le trajet retour !

Nous avons continué notre road trip pour aller voir « l’épave de l’avion » à Solheimasandur. Le parking était lui aussi assez vide et nous comprenions pourquoi! Nous avons décidé, de pique niquer dans la voiture en espérant que le temps s’améliore. C’est vrai, on nous a dit qu’en Islande « Si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, attends 5 minutes ».

En soi, ce n’est pas une marche difficile: 4km sur une route toute droite. Mais 4km aller et 4km retour sous une tempête de vent et de pluie assez impressionnante, c’est un peu comme grimper le Mont Blanc.

Bon, ce n’était pas un arrêt indispensable à notre voyage, on repart sans attendre plus longtemps.

Nous avons fait un arrêt sur la route pour approcher de plus près les chevaux islandais, ils font vraiment partie du paysage, il y en a partout. Il sont vraiment très beau et très sociables.

Chevaux Islandais

Chevaux Islandais

Nous sommes ensuite arrivés à Dyrholaey. C’est une petite péninsule, une ancienne île volcanique avec une vue incroyable enfin il paraît. Oui une fois arrivés sur les hauts, c’était pire, la tempête de vent et de pluie se faisait encore plus ressentir. Nous avons quand même décidé de sortir de la voiture, on n’allait pas renoncer à tous nos point d’arrêts.

Je crois que ça restera un sacré bon souvenir, obligés de se tenir tous ensemble pour pouvoir avancer, évidemment nous n’avons rien vu du tout mais qu’est ce que nous avons rigolé, marché contre le vent et se rendre compte de la puissance de la nature face à l’être humain !

Une petite vidéo pour vous faire une idée, c’est toujours plus parlant. Rafales de vent

En revenant à la voiture, la sécurité fermera l’accès après notre passage, jugé trop dangereux.

C’est trempés que nous avons repris la route vers Vik. Et là, c’est une belle tempête de neige qui nous attendait. Je crois que nous avons eu les 4 saisons en une seule journée. C’est aussi ça l’Islande et finalement c’est pour ça que nous sommes venus. À Vik Nous nous sommes arrêtés pour prendre un bon chocolat chaud, nous réchauffer et espérer sécher un peu.

Nous avons repris la route direction Hrifunes où se trouve la Guest House « La Guest Glacier View » où nous avions réservé, à environ 35km de Vik.

De charmantes petites cabanes collées les unes aux autres, au milieu de « rien », finalement comme un peu partout en Islande, c’est ce qui en fait sa beauté. La Guest House et cependant, un peu petite pour 4 personnes.

Une bonne soupe mais ce sera la tempête toute la nuit.

Le petit déjeuner y est excellent, surtout les pancakes fait à la minute, les gérants sont très agréables et je vous recommande vraiment ce bel endroit.

MERCREDI 14 MARS :

Jour 4 : Skaftafell + Jokulsarlon +Nupsstadur + Guest House à Horgsland ( 275km/ 3h45 de route )

Direction la réserve de Skaftafell, dans le parc de Vatnajokull pour aller voir le 1er glacier « Falljokull ».

Nous avons fait une petite marche de 20 minutes, très facile d’accès sous une petite pluie et une légère brise, comparé à la veille. Que c’est agréable !

Une fois arrivés devant ce paysage incroyable, le vent nous a rejoint rapidement mais qu’importe on reste là devant cette immensité et on ne bouge plus. L’un de mes meilleurs souvenirs.

 

Glacier Falljokull

Glacier Falljokull

Direction le 2ème Glacier « Svinafellsjokull », ici l’accès en voiture a été plus compliqué avec beaucoup de nids de poule sur la route. En faisant attention et en roulant doucement, cela reste tout de même facile d’accès.

La vue y est plus spectaculaire, de mon point de vue évidemment mais les 2 glaciers valent vraiment le coup d’oeil.

Svinafellsjokull

Glacier Svinafellsjokull

Nous repartons pour Jokulsarlon où nous avons fait plusieurs arrêts pour prendre quelques photos. Dont cette petite maison très islandaise que l’on peut apercevoir de temps à autre sur la route perdue au milieu de ces magnifiques paysages. Des étendues de sable noir, une impression de fin du monde, de paysages très lunaires. C’est assez impressionnant.

Maison Islandaise

Maison Islandaise

Nous sommes arrivés à Jokulsarlon, vous vous en doutez avec une belle pluie et un vent glacial. Notre arrêt a été très rapide mais la vue y est vraiment incroyable.

C’est là que notre trajet pour le road trip s’arrêtait. Nous avons donc pris la route en sens inverse pour nous rendre à Nupsstadur, un petit hameau abandonné de la municipalité. Il y a des petites maisons recouvertes de gazon et une toute petite église.

Ici encore c’était fermé. En été la propriétaire fait payer l’accès pour pouvoir visiter. Nous avons passé la barrière, juste à l’entrée du chemin pour voir si quelqu’un était là. Nous avons appelé, sommes allés jusqu’à la maison mais personne, tout était fermé. Nous en avons profité pour faire très rapidement quelques photos.

Nupsstadur maison avec gazon

Nupsstadur, Maison avec gazon

Nupsstadur, petite Eglise

Nupsstadur, Petite Eglise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons ensuite rejoint Horgsland vers Duerghamer, pour récupérer les clefs de notre « Guest House »

Plus rudimentaire que nos précédents logements, mais beaucoup d’espace et tout le nécessaire pour y passer une bonne nuit.

Le petit déjeuner est bon et complet.

JEUDI 15 MARS :

Jour 5 : Fjadrargljufur + Reynisfjana + Dyraholey + Seljavallalaug + Eyrarbakki + Guest House à Olfus ( 278 km / 4h de route )

Direction le Canyon de Fjadrargljufur, accès via la N1. On ne s’attend pas à un tel paysage en arrivant sur place et surtout à quelques minutes de la route principale. C’est un paysage vraiment surprenant et grandiose.

Nous avons passé 1h sous la pluie et le vent pour pas changer. Malgré les bonnes chaussures, les bons vêtements, c’est la première fois où nous avons été trempés de la tête au pieds. Le chemin était très boueux mais cela en valait vraiment la peine. Je vous recommande vivement d’y aller faire un tour, vous ne le regretterez pas.

Canyon de Fjadrargljufur

Canyon de Fjadrargljufur

Nous avons ensuite repris la route vers Vik où nous avons fait une nouvelle fois un arrêt ravitaillement et une pause repas dans la voiture. Pour le pique-nique au soleil, on repassera.

Nous sommes allés nous installer sur les hauteurs de Vik afin d’y admirer ce joli paysage.

Vik

Vik

 

Après un très bon sandwich d’ houmous à la mangue ( je vous le recommande lui aussi 😉 ) nous sommes allés à Reynisfjana pour aller voir la « Black beach ». Je dois dire que c’est assez impressionnant, on n’est pas habitué à voir autant de sable noir et avec ce temps tout gris et brumeux, le décor était incroyable.

Par contre une nouvelle fois, beaucoup beaucoup de monde sur la plage et il fallait, limite, faire la queue pour prendre des photos des colonnes qui bordent cette magnifique plage. Les souvenirs, c’est aussi dans la tête 😉

Black beach de Reynisfjana

Black beach de Reynisfjana

Nous sommes ensuite allés en direction de Dyraholey, le fameux endroit où nous nous étions pris la plus grande et grosse rafale de vent de notre vie.

Nous sommes allés voir le « Phare », il faut prendre la direction de Dyraholey, tourner à droite direction « Haley » et monter tout en haut.

Phare de Dyraholey

Phare de Dyraholey

Black beach

Black beach

 

Est-il utile de vous dire que le vent et la pluie étaient de la partie ?

Dyraholey

Dyraholey

Nous étions trempés depuis 10h du matin, alors un peu plus ou un peu moins !

 

 

 

 

 

 

 

Nous voilà repartis vers Seljavallalaug, on voulait absolument retenter notre chance pour voir cette piscine naturelle entre 2 montagnes et surtout nous baigner dans une eau chaude :).

Quand nous sommes arrivés sur place, les voitures déjà garées sur le petit parking nous ont confirmé qu’aujourd’hui nous pouvions prendre nos maillots et nos serviettes dans les sacs à dos.

La marche est facile et rapide environ 15min, il y a une petite rivière à traverser mais rien de bien méchant.

Piscine Seljavallalaug

Piscine Seljavallalaug

Un charmant petit endroit, perdu et posé juste là, en plein milieu de deux montagnes encore un peu enneigées,  c’est juste incroyable.

Par contre pour la baignade, nous y avons renoncé: l’eau n’est vraiment pas chaude. Je vous avoue qu’enlever les 3 couches de vêtements mouillés et surtout devoir les remettre après, oui nous avons renoncé. Le petit local que vous voyez en face, est fait pour se changer à l’abri du vent et accessoirement de la pluie. Pas très téméraires  les petits français que nous sommes 😉

On est plutôt allés boire un bon chocolat chaud et se réchauffer. (C’est en rien utile mais ils mettent à chaque fois de la chantilly sur le chocolat chaud, de vrais gourmands les Islandais ! )

Nous avons continué notre route pour aller à « Eyrarbakki ».

C’est une petite ville de pêcheurs aux maisons colorées, quelques chevaux et ce qui était assez étrange, personne dehors! En même temps, il n’y a que les touristes pour se balader sous la pluie. Nous étions seuls, dans une ville inhabitée avec encore les décorations de Noël dans les jardins.

Un coup d’oeil si c’est sur votre chemin.

Eyrarbakki

Eyrarbakki

Après cette journée bien « arrosée » nous nous sommes rendus sur notre notre « Airbnb » à Olfus, pour la nuit.

Une cabane en bois très agréable et bien décorée. Un très bel endroit que je vous recommande surtout si vous aimez les chevaux.

Une bonne journée qui s’est terminée dans un bon jacuzzi.

Instant Love ;)

Instant Love 😉

 

VENDREDI 16 MARS :

Kerid + Reykjadalur + Reyjavik + Hôtel ( 115 km / 1H40 de route )

Direction le « Cratère » de Kerid encore glacé à cette période. L’accès est payant afin de pouvoir entretenir le lieu. Comptez 3,50€ ( 400 ISK) par personne.

Petite ballade sympa et facile avec une vue sur le cratère et son eau turquoise. Vraiment impressionnant. Vous pouvez même descendre jusqu’au pied du cratère.

Kerid

Kerid

Ensuite nous sommes partis pour Reykjadalur pour aller à la « Hot Spring ».

Une jolie marche d’ 1h30 avec des arrêts photos et je l’avoue des arrêts pipi. ( il faut savoir qu’il n’y a vraiment que très peu de toilettes du coté sud en tout cas, alors j’ai dû faire pipi dans à peu près tous les endroits, voila pour le coté moins glamour du voyage. )

Les vues sont incroyables à chaque recoin. Par contre ça grimpe! Certains endroits encore enneigés ou glacés, chemin boueux mais praticable. Et enfin il ne pleuvait pas Alleluia !

Reykjadalur

Reykjadalur

Tête à l'envers

Tête à l’envers

 

 

À voir absolument !

 

 

 

 

 

 

Nous avons même pu pique-niquer, un « vrai » pique nique, assis par terre avec certes un peu de boue mais un bon pique-nique dans la montagne!

Bonus:  2 petites vidéos pour vous faire une idée du lieu et savoir si on s’y est baigné 😉

Hot spring Reykjadalur & Baignade ou pas baignade ?

Nous sommes repartis pour Reykjavik, et ses boutiques.

Je vous avoue que le retour à la « Ville » est assez brutal, pas très cool quand on vient de passer des jours en pleine nature et presque seuls.

On a dîné dans un autre super restaurant « vegan » le « Kaffé Vinyl » . L’ambiance y est super sympa et les plats sontcopieux.

Pour le dessert, c’était chez « Joylato » : on y trouve des glaces vegan et les gérants sont adorables. Ils font goûter à tous les parfums. Perso j’ai pris une gaufre 😉

Retour à « l’hôtel T10 » sans grand charme, mais les chambres sont spacieuses.

Je me connectais tous les jours pour pas dire tout le temps sur l’application « Aurora » pour espérer voir des aurores boréales et ce soir là, une infime petite chance s’offrait à nous alors pas question de la louper ! ( Juste une petite info si vous téléchargez l’application, plus c’est vert sur la carte, c’est qu’il y a des nuages et donc vos chances sont nulles d’en apercevoir , par contre si c’est blanc foncez !! Evidemment il faut s’éloigner de la ville, être dans le noir le plus possible.)

Nous sommes allés à la pointe de Seltjarnarnes, là où il semblait y avoir le moins de nuages.

Sur place, déjà beaucoup de monde ce qui était un très bon signe. La chance de voir enfin des Aurores Boréales se rapprochait.

Une petite demi-heure aura suffi pour voir notre toute première Aurore Boréale. Pendant 1h un joli spectacle au dessus de nous, je ne savais plus où regarder, où photographier.

Aurores Boréales

Aurores Boréales

Un moment incroyable qui m’empêchera de m’endormir rapidement.

 

SAMEDI 17 MARS : 

Péninsule de Reykjanes : Seltun + Grindavik + Keflavik dépôt de la voiture de loc + Hotel ( 117km / 2H15 de route )

Notre dernier jour en Islande. Nous avons pris notre petit déjeuner à l’hôtel et sommes partis sillonner la Péninsule de Reykjanes.

Beaucoup de pluie et de vent mais c’est un nouveau paysage que l’on découvre, aussi beau et aussi grandiose que ceux que l’on avait pu voir jusque là.

On serait pas bien là ?!

On serait pas bien là ?!

Arrêt à Seltun, c’est une zone géothermique, merci l’odeur, vraiment pas agréable ;-/

La pluie nous a fait faire le tour très très rapidement. Nous avons vite repris la voiture. Plus de voiture que de marche dû au conditions météo mais cette partie moins « fréquentée » de l’Islande vaut le coup d’oeil. Nous regrettions de ne pas pouvoir en profiter un peu plus.

Lac gelé

Lac gelé

Autre arrêt à Grindarrik, tout était fermé. Nous avons poussés jusqu’au « Phare » de Reykjanestra, avec pique-nique dans la voiture.

Phare de Reykjanestra

Phare de Reykjanestra

Et, retour à Keflavik, pour rendre la voiture de location avant de rejoindre l’hôtel « Bed and Breakfast » qui se trouve tout près de l’aéroport ( Une navette est à disposition, il suffit de la réserver sur internet.  C’est gratuit pour les clients de l’hôtel. Elle nous a ramenés à l’hôtel après avoir rendu la voiture et nous a déposés à l’aéroport le lendemain matin. Super pratique. )

On a mangé nos « Pasta Pot », pas mauvais du tout, et avons essayé de dormir un peu avant le lever à 3h du matin pour rejoindre Paris. ( Le petit déjeuner est inclus mais il n’est servi qu’à partir de 4h, nous n’avons pas pu en profiter.)

Un super Road trip en ISLANDE que je vous conseille absolument si vous le pouvez !

Road Trip en Islande

Road Trip en Islande

 

 

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liens

  • EmyWeb